L’avenir de José Mourinho est flou. Certaines rumeurs affirment que l’AS Rome cherche un nouvel entraîneur, d’autres assurent qu’il serait dans les petits papiers de la fédération brésilienne pour prendre la tête de la Seleção. En marge du succès des Giallorossi en Coupe d’Italie face à l’US Cremonese (2-1), le Portugais a pris le temps d’y répondre. «Je ne pense pas qu’il soit vrai que la Roma cherche d’autres entraîneurs. L’honnêteté et la réciprocité sont importantes, je fais confiance aux Friedkin [propriétaires du club, ndlr]. Je fais confiance à leur honnêteté à 100%, je ne sais pas s’ils me veulent ici, mais je ne pense pas que ce soit vrai qu’ils parlent à d’autres entraîneurs dans mon dos, a confié le technicien âgé de 60 ans. Le Brésil ? Je ne sais pas si c’est vrai ou non. Ils ne m’ont pas parlé. J’ai dit à mon avocat de ne parler à personne tant que je ne connais pas la volonté du club.» Il faudra se monter patient pour connaître l’avenir du «Special One».