George Russell a quitté l’Australie avec zéro point dans sa besace. Dimanche, le Britannique est venu taper un mur avant de terminer sur le flanc gauche de sa voiture arrêtée au milieu de la piste dans l’avant-dernier tour. Un accident sans conséquence physique pour le pilote mais qui vient conclure un GP à oublier pour Mercedes. En effet, plus tôt, son septuple champion du monde Lewis Hamilton -attendu l’an prochain chez Ferrari à la place de Sainz- a dû abandonner à cause d’un problème moteur.

Dans une deuxième vidéo de son accident, on entend Russell s’empresser de prévenir son stand qu’il est en très mauvaise position sur la piste. «Drapeau rouge, drapeau rouge, drapeau rouge, je suis au milieu de la piste», lance le pilote dont la monoplace reposait sur le flanc et qui craignait à juste titre à ce moment-là de la course pour sa sécurité dans une portion rapide et sinueuse.

À VOIR AUSSI – Bleus : «On a eu du mal à se mettre dedans», la réaction d’Adrien Rabiot après la défaite face à l’Allemagne (0-2)