Après les trois podiums de la veille – Luka Mkheidze en argent et Walide Khyar et Faïzar Mokdar en bronze – le judo français n’a pas brillé ce samedi lors du Grand Slam d’Antalya. Au-delà de la décevante sortie du sélectionné olympique Alpha Djalo chez les moins de 81kg, deux autres Français étaient en lice.

Celui qui s’en est le mieux sorti se nomme Orlando Cazorla. Chez les moins de 73kg, le judoka est parvenu à franchir deux tours, à chaque fois grâce au jeu des pénalités, face au Roumain Petru Pelivan et au Sud-Coréen Heoncheol Kang, avant de s’incliner par ippon contre l’Italien Manuel Parlati. Chez les femmes, la jeune Melkia Auchecorne (19 ans) a disparu dès son premier combat dans la catégorie des moins de 63kg – celle de Clarisse Agbégnénou – face à l’Ukrainienne Anastasiia Antipina. Ce dimanche à suivre notamment les performances de Teddy Riner et de Madeleine Malonga.